Florilège d'idées
Faire entendre sa voix...
Me connecter à mon blogue
Utilisateur:
Mot de passe:
Mot de passe oublié | Enregistrer un nom


10 DERNIERS BILLETS

5 DERNIERS COMMENTAIRES

CATÉGORIES

ARCHIVES

2011
Octobre (45)
Novembre (27)
Décembre (9)
2012
2013
2014

BLOGUEURS

Stéphane (116)

STATISTIQUES

Blogue: 131202 visites
Ce message: 18580 visites
Publications précédentesPublications précédentes

Alberta : Plus que des cowboys de droite
Par Stéphane, 1 Mai 12, 10:59

Section Politique | 0 commentaire

L'image des albertains très largement répandu au Québec est celle de cowboys de droite, au grand conservatisme moral et religieux, peu préoccupé par l'environnement, l'équité social, les faits scientifiques mais davantage par leurs fusils, la monarchie, l'argent de l'exploitation du pétrole sans trop se soucier de l'environnement, de plus en plus fermé sur eux même. Tout en se doutant qu'il s'agit là de grossières caricatures, l'image que l'on se fait de l'albertain moyen rejoint en grosse partie ces clichés.
Je crois que cette vision vient beaucoup du fait que l'on fait spontanément, mais injustement, l'adéquation entre le gouvernement Harper et les albertains. Comme une grande partie des albertains (67%) ont voté pour Harper, on assume que les valeurs et la perception tordue que l'on a de Harper représente forcément tous ces albertains qui ont voté pour lui. Mais cette équivalence est sans doute moins évidente qu'elle n'en a l'air.

Harper a de toute évidence une très bonne base conservatrice en Alberta qui partage toutes ces idées qui nous paraissent beaucoup trop à droite, conservatrices et, sans doute, qui ne les trouvent pas suffisamment à droite, conservatrices. Donc cette base a forcément voté pour Harper, en plus des conservateurs plus modérés et même des progressistes, plus loin de ces valeurs mais qui s'identifiaient en l'un des leurs, enfin. Ils n'a pas dû y avoir beaucoup d'hésitations entre un pur représentant de l'est (Ignatief), encore, et un vrai représentant de l'ouest, un albertain en plus (né en Ontario mais éduqué en Alberta et définitivement de culture albertaine). Même s'il ne partageaient pas nécessairement tout le conservatisme de Harper, l'attraction d'un premier ministre albertain rendait la réponse évidente. On vote pour l'Alberta, pour l'ouest. C'est à notre tour. Et ça, c'est sans compter tous les albertains qui ont voté pour le partie Libéral, le NPD, le partie vert... Définitivement dans le groupe des progressistes.

La récente élection en Alberta a mis en lumière les limites de la tendance à droite des albertains et la mobilisation des albertains plus modérés pour freiner cette tendance à droite et éviter les extrêmes, alors représenté par le partie Wildrose de Danielle Smith. Alors que les progressistes de la province évitaient le partie Progressiste Conservateur jugé beaucoup trop conservateur, à droite, lors des élections précédentes, celui-ci paraissait beaucoup plus modéré et progressiste en comparaison avec le Wildrose, beaucoup plus loin à droite. Des membres de ce partie ont d'ailleurs fait des déclarations controversés au cours de la campagne, teintées de racisme, de conservatisme moral et religieux. Alors que l'image que nous avons des albertains pourrait nous laisser croire que ce conservatisme aurait pu plaire à l'albertain moyen, en fait, ce conservatisme semble plutôt avoir fait fuir un certain nombre d'albertains qui se sont replié sur le Partie Conservateur, au pouvoir depuis 41 ans. Comparativement à Danielle Smith du Wildrose, Mme Redford, du PC, paraissait beaucoup plus modéré.

Mme Redford a fait campagne sur l'ouverture de l'Alberta au monde; Mme Smith a ressorti la théorie du «mur coupe-feu» pour isoler l'Alberta.

Mme Redford croit aux changements climatiques; Mme Smith doute encore des preuves scientifiques.

Mme Redford veut investir des milliards dans le développement de technologies vertes; Mme Smith voulait annuler ces programmes une fois élue.

Mme Redford veut tendre la main aux provinces; Mme Smith se plaint de payer trop en péréquation.

Mme Redford a promis de protéger les services publics; Mme Smith voulait ouvrir la porte au privé en santé.

Les sondages donnaient pourtant le Wildrose de Danielle Smith gagnant, une potentielle victoire historique après 41 ans de règnes du PC. En fait, ce n'aurait pas été une grande surprise, même une suite logique des choses, après l'élection majoritaire des conservateurs fédéraux et leur virage loin à droite, leur conservatisme moral et religieux, pas officiel mais latent, exprimé par plusieurs membres de ce parti.

Mais le mouvement progressiste et les conservateurs modérés n'ont pas permis la réalisation de cette prédiction des sondages. Les sondages se sont d'ailleurs largement trompé sur cette prédiction. Ces mouvements progressifs et modérés se sont donc concertés pour éviter le virage encore plus à droite proposé du Wildrose. Ils ne pouvaient pas accepter ces positions extrêmes et ont fait la promotion du vote stratégique : voter pour tous les candidats qui avaient le plus de chance de défaire le candidat du Wildrose, même si ça voulait dire de voter pour le PC, encore trop conservateur et à droite pour certains progressistes, mais un moindre mal comparé au Wildrose. Et ça a marché ! Le PC a été reporté au pouvoir, avec une bonne majorité. Il reste donc un mouvement progressiste en Alberta qui sourcille probablement aussi à la vue de plusieurs idées du partie de Stephen Harper et qui continuent à croire à une direction plus progressiste pour le Canada, plus au centre, moins conservateur. Pour eux aussi, pas question de toucher au droit à l'avortement, attention à l'environnement, équité social, se baser sur la science pour prendre des décisions sur l'environnement, laisser la religion en dehors de la politique... Bref, des albertains qui ont plus de points en communs avec les idées québecoises que les caricatures que l'on s'en fait pourraient laisser croire.

***

Une organisation progressive d'Alberta : Change Alberta

Une vidéo produite par ChangeAlberta.ca pour encourager les électeurs à voter stratégiquement, même si ça signifie voter pour le Partie Conservateur.




SOUMETTRE UN COMMENTAIRE
Nom


Courriel

Votre commentaire:




L'adresse de ce blogue:
http://www.webplaza.ca


Vous aimez ce blog ? Faites le connaître en ajoutant ce lien sur votre site ou sur facebook

Blognet.ca: Blogue

↑ Grab this Headline Animator

M'abonner à ce blog via RSS 2.0